AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Rp privée] Who are you to address me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: [Rp privée] Who are you to address me ?    [Rp privée] Who are you to address me ?  Icon_minitimeVen 4 Déc - 20:21

citation a écrit:
Who are you to address me ?
Calycé x Sophie


Sophie était en train de se battre à l'arène. Inutile de préciser qu'elle était en train d'éclater tout le monde, d'ailleurs. Des enfants d'Asclépios emmenaient les pensionnaires à l'infirmerie, les obligeant à avaler un carré d'ambroisie. Il arrivait quelques fois que les enfants du dieu de la médecine se plaignent du fait que Sophie leur donnait  « un travail épouvantable » et parfois même, elles enrageaient, disant :  « Une telle violence ne devrait pas être utilisée, ni dans le monde des mortels, ni dans notre monde ! » Bien-sûr, Sophie ne les écoutait pas. Elle était entrain de s'imposer, de se faire respecter, pas question de se stopper en si bon chemin. Et tandis qu'elle faisait s'en écrouler un autre, quelqu'un vint l'aborder. C'était une fille aux cheveux blonds, des cheveux en bataille. Elle semblait étrangement tête en l'air. On aurait dit que ses yeux étaient formés de vents, ce qui troublait étrangement Sophie. Elle avait déjà vu Eole, une fois, alors qu'elle était en quête. Elle reconnaissait la même lueur dans les yeux de cette fille. La fille d'Eole, bien-sûr. Elle semblait étrangement sûre d'elle, comme si elle avait la certitude qu'elle pourrait battre Sophie en un clin d'oeil. Cette fille ne plaisait pas à Sophie. Elle s'en approcha, tandis que les pensionnaires s'écartaient à son chemin, ce qui plut à Sophie, naturellement. Elle pensa un instant à sa mère qui devait la regarder avec fierté depuis l'Olympe. Et tandis qu'elle arrivait près de la fille, elle lui demanda :  « Fille d'Eole n'est-ce pas ? J'en ai plus vu depuis...he bien depuis une éternité. Tu es nouvelle, je suppose ? Si c'est le cas, tu as eu une bonne idée de te précipiter à l'arène. Autant apprendre à se battre immédiatement. Mais je ne vais pas te cacher que le véritable remède pour gagner contre un monstre ayant un minimum d'intelligence, c'est la voix. La persuasion. Les filles d'Aphrodite sont douées pour ça. Arf, excuse-moi, je parle trop. » Elle pouffa de rire. Malgré cela, elle avait dit ça froidement. Elle avait l'impression, à présent, que la demi-déesse avait un peu peur d'elle, ce qui lui fit la rendit assez fière, malgré tout. Elle se rendit - un peu trop tard - qu'elle n'avait même pas pensé à se présenter. Elle ne lui avait pas demandé qui elle était, non plus - elle l'avait deviné, en partie. 

Elle restait silencieuse, attendant quelque chose de la part de la demi-déesse. Elle ne pouvait pas le cacher, elle mourait d'envie de voir les pouvoirs dont avait hérité cette fille de son père. On lui avait dit que les enfants d'Eole pouvait contrôler les vents d'une façon spectaculaire. Elle avait vu un enfant de Poséidon faire sa manoeuvre avec un fleuve, vu un fils d'Héphaïstos faire naître du feu de sa main, elle avait vu un enfant d'Arès se déformer pour éviter les coups, avait vu un enfant de Déméter faire naître du sol des ronces et des plantes et même des arbres. Elle avait vu un enfant de Chioné glacer le sol avec ses mains, et, bien-sûr avait vu Freya Sorensen, la fille de Zeus, déclencher la foudre. Mais jamais elle n'avait vu un enfant d'Eole contrôler les vents. Elle adorait voir et découvrir les pouvoirs des demi-dieux. Elle les enviait en partie aussi, car elle n'avait pas beaucoup de pouvoir. Rien de spectaculaire : elle pouvait augmenter ses capacités physiques, pouvait persuader quelqu'un de lâcher son arme, mais elle n'avait rien de très spéciale, ce qui la décevait sérieusement. Mais une petite voix dans sa tête lui disait toujours, quand elle pensait à tout ceci, qu'elle avait son intelligence, elle. Et il se trouve que son intelligence l'avait sauvé des milliers de fois. Elle devait recourir au combat, souvent, mais rien qu'avec son intelligence elle trouvait des choses plus simples qui ne nécessitaient pas forcément une arme. 

Alors elle lança soudainement, brisant le silence :  « C'est quoi, ton nom ? Ah, je suis Sophie Amundsen, chef du bungalow six... Du bungalow Athéna, s'empressa-t-elle d'ajouter en voyant la confusion de la jeune fille. » Elle écouta la réponse de la jeune fille tandis que les autres pensionnaires, visiblement ennuyés, retournèrent s'entraîner. Bah, quoi ? Ils s'attendaient à quoi, au juste ? Elle rengaina en vitesse son poignard et intima à son épée de se métamorphoser en bague dorée, ayant carrément oublier qu'elle avait ses deux armes dans les mains.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp privée] Who are you to address me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Propriété privée ? Foutaises ! [PV Llyod]
» Le combat de la plage (PV:Gryf(RP:Privé))
» La Terre contre le Feu [Privé Shading]
» Derek ♛ per inania regna {terminée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Colonie des Sang-Mêlé :: LE MARCHÉ :: Corbeille :: RP-