AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jessalyn & kieran | Where were you last summer [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: jessalyn & kieran | Where were you last summer [Flashback]   Lun 29 Aoû - 16:58

where were you last summer
When the sun sets we're both the same. Δ Jessalyn & Kieran.

Le feu crépitait au centre du cercle de pierre improvisé par les deux demi-dieux, éclairant les ténèbres qui se risquaient à s’approcher un peu trop prêt de son apaisante chaleur, chaleur qui donnait un sentiment de sécurité dans les bois où avait débuté leur périple, un périple qui ne s’est jamais terminé, continuant encore et encore de se dérouler à travers leurs esprits, troublés par ce cauchemar qui avait pourtant été bien vivant. Le regard de Kieran était braqué sur la jeune chasseresse assise de l’autre coter des flammes virevoltantes au bien vouloir des quatre vents et du seigneur Eole. C’était loin d’être facile pour lui de se retrouver dans cette situation, avec elle, après qu’elle soit partie, après qu’elle l’ai abandonné pour de bon, mais il avait tenu le coup et comme à chaque fois il s’en était relevé, mais cette fois-ci il avait beaucoup perdu, à tel point que son âme était déchirée par la perte d’une partie de lui-même, car on lui avait arraché, elle lui avait arraché. Le silence était si pesant qu’on aurait pu entendre les murmures de la nuit leur chuchoté de s’allier pour, de nouveau, ne former qu’une seule personne, un seul être, comme lorsqu’ils étaient ensemble, avant qu’elle, la lune, lui arrache. Son cœur était empli d’une haine si profonde, noircit le temps, qu’il ne pouvait aujourd’hui s’en débarrasser, tout ce qu’il pouvait faire c’est vivre avec en attendant qu’un jour peut-être quelqu’un chassera la noirceur de son cœur, de son âme, à tout jamais, comme l’avait fait un jour Jessalyn.
On oublie souvent à quel point il est facile de parler mais beaucoup moins de pardonner, aujourd’hui il lui était impossible de lui pardonner complètement mais faire un pas en avant l’aiderai sûrement, c’est pour ça qu’il se décida à enfin ouvrir la bouche pour parler à son amie d’enfance : « Tu te souviens à quel point on s’amusait avant ? Avec Sophie et… il ravala sa parole, n’aimant pas parler de lui. On était si bien ». Repensé à cet été passé avec eux hors de la colonie ré ouvrait une plaie du passé qu’il avait pris soin de bien cacher sans réellement la fermer, mais ré ouvrir cette plaie ne pouvait que mieux la refermer. Mais comme beaucoup disent, le temps aide à guérir même s’il avait l’impression du contraire. L’obscurité était devenue son plus proche ami tandis que son ancienne camarade s’avançait vers la lumière de la lune qui surplombait le ciel nocturne pour faire s’évaporer, à contrecœur, son frère de toujours, son ami, faire s’évaporer chaque parcelle d’obscurité de ce monde, pour le faire lui disparaître à tout jamais. « Est-ce que tu t’en souviens Jessalyn ? », son insistance involontaire décrivait le désarroi dans lequel il se trouvait bien qu’à chaque instant il essayait de le repousser, de démontrer à son ami que tout allait bien, parce que quand tout va mal pour lui, tout va mal pour elle, comme lié par les Parques, comme s’il ne formait qu’un tout en étant si différent d’un premier coup d’œil.
Très vite, ses songes le rattrapèrent, plongeant dedans comme on se plonge dans l’eau, il était si facile d’entrée à l’intérieur mais bon moins d’en sortir car on aura beau mettre toute notre volonté on n’y arrivera pas, c’était bien trop bien cette fausse réalité, ces rêves. Il se retrouvait là, en train de batailler aux côtés de son amie, sa sœur, sa moitié, Jessalyn, elle était si forte, si rapide qu’il ne voyait que sa chevelure rousse donner plusieurs assauts aux monstres. Tous deux étaient si coordonnées, chaque mouvement que faisait Jessalyn, Kieran les anticipaient pour donner aux monstres un coup complémentaire au sien, si bien qu’on aurait cru qu’ils pouvaient communiquer d’un simple regard, d’un simple signe.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
 
jessalyn & kieran | Where were you last summer [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» DSC : De Summer à Constantinople.
» L5R CCG 2010 Summer Con Promo Pack
» (03) Forget the sorrow And I can be on the last train home || Blue & Felix & Kieran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Colonie des Sang-Mêlé :: RP : LA COLONIE :: Autres lieux-