AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kaiser Viscera / One-Eyed Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Kaiser Viscera / One-Eyed Wolf   Mer 10 Aoû - 15:58



 
I. LE PERSONNAGE.

 

• NOM : Viscera
• PRÉNOM : Kaiser
• SURNOM(S) : "Le Loup Borgne"
• SEXE :
• ÂGE : 19 ans même s'il fait beaucoup plus vieux
• APPARTENANCE : Bungalow Arès
• ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
• SIGNES DISTINCTIFS : Cicatrice sur l'oeil droit qui "scelle" celui-ci, quelque mèches blanches, énorme carrure.
• TRAITS DE CARACTÈRE : Calme, serein, bon vivant / Enragé, sanguin
• DEFAUTS MORTELS : Fierté dont il est inconscient, menant aussi à sa solitude.

• AVATAR / CELEBRITE : Cosplay de Guts (Berserk) par Martin Wong
• RELATION AVEC LE PARENT DIVIN : Très bonne auparavant, son père lui ayant servi de modèle, aujourd'hui il haït son paternel de tout son être au point d'en profaner son nom.

 
II. PHYSIQUE.


Apparence de Kaiser (Avatar)

Il serait difficile de décrire Kaiser sans employer beaucoup d'hyperboles.

En effet, notre protagoniste n'est peut être pas humain en vue de sa carrure. C'est un géant de presque 2m dont la musculature est telle qu'il semble menacer d'exploser à tout moment. Un vrai colosse entouré d'une armure noire aussi imposante que son physique, déposée avec soin sur une tenue de cuir simple ne laissant dépasser qu'une longue cape noire de son dos et deux ceintures d'équipement longeant sa taille, celle-ci contenant plusieurs petits couteaux de lancée. L'armure en elle même étant composée de plusieurs plaques noirs aux épaules, autours du buste/torse, les genoux et sur les bottes. Ayant perdu son avant bras gauche, une prothèse  métallique remplace sa main gauche avec laquelle il n'utilise que rarement son épée... En parlant de son épée, il est peut être plus juste de décrire cette arme comme étant juste un très gros morceau de fer brut et non une véritable lame. C'est une arme forgée uniquement pour la carrure de son détenteur car Kaiser avait brisé toute les lames qu'il avait utilisé jusque-là à cause de sa puissance physique titanesque. Pour la décrire, il est important de noter que l'arme ne possède pas de garde mais ce problème est partiellement comblée par l'épaisseur et la largeur de la lame qui protège la main d'arme de son utilisateur à l'aide de plusieurs plaques d'armure collées contre la lame juste au dessus du pommeau, pommeau qui est entouré de bandages noircis par l'usage. Sur cette garde improvisée se situe un maillon de chaîne qui permet à son utilisateur d'accrocher l'arme à une sorte de pseudo-harnet à son dos pour pouvoir plus facilement transporter cette lame qui pèse près de 200kg, encore une fois un poids optimale pour notre protagoniste car sa carrure représente aussi ses capacités physiques, dont surtout sa force et sa vitesse qui ne sont même pas limitées par une telle charge, restant un adversaire redoutable au combat.

Mais assez parlé de l'équipement de Kaiser, il est fin temps de le décrire lui.

Kaiser serait, sans ses cicatrices, la crasse sur son corps et ses blessures un jeune homme assez charmant. Possédant un visage droit et une tête très légèrement disproportionnée par rapport à son corps titanesque, il est dans une handicap quand il s'agit d'aborder des demoiselles, même si certaines trouvent que ses blessures sont preuve de bravoure sur le champ de bataille ou même parfois un détail non élégant mais très classe. Il est couronné par une courte chevelure noire et épaisse, qui atteint facilement sa nuque mais possède sur le côté droit de sa tête quelque mèches blanches, causées par le stress et sa détresse d'autrefois. Ses yeux sont complètement noirs... Enfin son oeil gauche étant donné que son oeil droit est à présent inutilisable, scellé par une cicatrice énorme lui parcourant l'oeil ainsi que le sourcil. Son nez est assez petit, tout comme sa bouche d'ailleurs, ce qui lui permet de garder une once d'éléments présentable en publique. Le reste de son corps est extrêmement bien bâti comparé à son visage, même un peu trop d'ailleurs car son corps est presque démesuré face a ceux de son entourage, aussi bien par rapport à sa taille qu'à sa musculature.

Pour conclure, il serait plus facile de faire la différence entre un nourrisson fille et garçon que de différencier Kaiser et une bête. Très imposant et plutôt affreux quand il ne se soigne pas dans son accoutrement, Kaiser n'en est pas moins un jeune homme charmant et plein de qualités aberrants même s'il ne traîne qu'avec son armure et non une tenue civile.

 
III. MENTAL.


 


Pendant sa jeunesse, Kaiser était un gamin infernal qui n'était pas capable de passer une journée sans foutre le désordre et la panique générale. En effet, notre protagoniste était presque dénué de sens et était irraisonné au point de rester enchaîné pour qu'il se calme. Impulsif et arrogant à cause de ses prouesses physiques et au combat, il n'hésitait pas à aller embêter les gamins de son âge et pratiquait aussi la raquette sans modération. Il adorait provoquer tout le monde pour utiliser leur réactions contre eux et même utiliser ces réactions comme prétextes pour aller se battre. En gros, Kaiser était une personne limite perverse et était le "mouton noir" de la famille, ou dans son cas le "loup noir" de sa famille.

Mais tout cela était prêt de changer drastiquement pour Kaiser.

C'est seulement après des années que Kaiser a effectué une rencontre qui l'a "reforgé" pour le mieux. Son père lui a permit d'être plus civilisé qu'auparavant et de garder sa rage pour lui, pas par peut de décevoir son paternel ainsi que son modèle mais parcequ'il comprenait enfin qu'il devait changer et ça c'était grâce à son père. En peu de temps, notre protagoniste est devenu un jeune homme respectable et calme, prônant presque la paix et evitant d'entrer en conflit avec qui que ce soit. Son calme était devenu presque légendaire et la surprise de son entourage s'était laissé sentir mais n'avait jamais réussi à raviver sa fierté qui était à présent entourée sous une couche de sagesse pure.

Des années plus tard, un deuxième changement drastique était survenu dans la vie de notre protagoniste.

En effet, suite à la tragédie qui s'était passé pendant une bataille au nom de son paternel, Kaiser avait sombré dans le désespoir profond, ne pouvant retenir ses pulsions d'autrefois de refaire surface et il commençait doucement à perdre sa santé mentale. Pleurant pour un rien et laissant sa colère exploser pour peu, Kaiser essayait de maintenir le changement qu'avait effectuée son père dans sa vie mais sa véritable nature primaire prenait doucement le dessus sur lui. Avec l'aide de son entourage, il avait réussi à se tenir sur un fil assez fin car à présent il n'avait juste besoin  que d'un élément déclencheur pour laisser sa haine et sa nature bestiale prendre le dessus mais essayait de limiter celle-ci en se défoulant sur le champ de bataille.

À part sa nature, Kaiser est un jeune homme très capable dans le milieu social car il peut facilement lire les personnes et utiliser ce qu'il obtient d'eux pour une raison quelconque, souvent pour répandre le calme autours de lui et ainsi utiliser son entourage pour pouvoir lui même rester calme. Il sait aussi utiliser ses connaissances de la psychologie pour soit manipuler ou soit convaincre honnêtement une ou un groupe de personnes pour pouvoir les diriger ou autre, faisant de lui un bon leader malgré le fait qu'il est de nature solitaire.

Pour conclure sa description mentale, Kaiser est un jeune homme assez instable, coincé entre un sentiment de paix et un désir de violence constant mais malgré ça faisant de son mieux pour ne pas sombrer et utilisant ses capacités sociales pour pouvoir se servir de son entourage comme harnet et ainsi rester attaché à son meilleur côté.

Par contre, tout cela n'a aucun rapport avec sa personnalité dans le feu de l'action qui est tout autre chose...


IV. HISTOIRE.


 


C'était une soirée d'hiver glaciale quand le premier né de la famille a laissé ses cris pourfendre la nuit et réveiller tout le domaine, des cris semblables à l'orage émanaient du nouveau-né à tel point que la mère de notre protagoniste comptait le nommer "Éclair" mais par raison et prise de conscience, l'enfant était nommé Kaiser.

Les premières années de l'enfant se passaient sans scrupules, Kaiser était un bambin calme et qui ne pleurait presque jamais mais ne supportait pas d'être éloigné de sa mère, chose qui allait développer chez lui un amour profond pour sa famille mais surtout pour sa petite soeur, née une année suivant sa propre naissance. Kaiser grandissait avec le temps et comme on le dit, la tempête vient toujours après le calme, c'était aussi le cas pour Kaiser qui devint un sale gosse colérique, presque enragé, qui adorait semer la pagaille autours de lui et participer aux combats de rues en fuyant le domaine familial. Malgré cela, il n'était que très peu puni par sa mère et cela était peut être la raison pour laquelle il n'a jamais arrêté d'agir comme une ordure ? Peut être pas mais sa mère voyait du potentiel en son fils et evitait de le réprimander pour ses actions, qu'elles soient néfastes ou non. Malgré le fait qu'il adorait sa famille, il ne s'était jamais très bien entendu avec son jeune frère qui, contrairement à notre protagoniste, était un enfant plus studieux et calme et les conflits étaient nombreux entre ces deux-là.

Encore une fois, des années passèrent suite à cela et Kaiser allait faire la rencontre d'une personne qui allait changer sa vie. C'était le soir de ses 16 ans qu'il avait encore une fois fuit le domaine, fortement ennuyé par les festivités, pour aller errer dans les rues de la petite ville appartenant à sa famille et se frotter encore une fois à d'autres personnes sans aucune raisons, juste pour avoir sa dose d'adrénaline et de combat journalière... Enfin, cette fois-ci Kaiser s'en était vraiment prit à beaucoup plus fort que soi : trois voyageurs baraqués et ivres qui n'avaient en aucun cas hésités à traîner le jeune insouciant dans une ruelle pour le battre jusqu'à qu'il gît sur les sols enneigés de cette sombre ruelle. Kaiser s'attendait à s'éteindre après son excès de fierté qui allait visiblement avoir raison de lui mais, contre toute ses attentes, notre protagoniste s'est réveillé dans un lit chaud aux côtés de sa mère veillant sur lui et ses blessures. C'était pendant une longue discussion cette nuit que Kaiser apprit la vérité sur son père.

Le choix de sa punition quand à elle était vite fait : il devait labourer à lui seul les quantité d'hectares astronomiques des champs pour se rattraper de son erreur... À l'entendre, cette punition ressemble plus à une torture mais pour Kaiser, c'était la quantité qui etait un problème car notre protagoniste possède une forte constitution grâce à ses origines divines, un corps puissant capable de subir presque tout type de punition sans s'écrouler, il avait un corps béni des dieux d'après sa mère, même parmi les autres bâtards du dieu.

Enfin, passons, Kaiser était à présent subjugué par la vérité sur son père et fasciné par ses propres origines. Il prit part à de nombreuses batailles au nom de son parent divin, invoquant son nom à chaque fois qu'il croisait le fer et les poings contre quiconque et, se croyant béni, il continuait dans sa frénésie jusqu'au jour fatidique.

C'était après avoir provoqué un homme dans un bar (pour obtenir de l'argent de façon pas très conventionnel afin d'aider sa pauvre mère) que l'homme en question a accepté le défi de Kaiser sans broncher, aux conditions qu'il devrait assumer des résultats de ce conflit... Confiant de ses chances, il fut plutôt surpris en voyant l'homme en face de lui dégainer une épée et une autre pour Kaiser, c'était pour pimenter le combat qu'il disait mais dans tout les cas notre protagoniste accepta sans broncher et commença à croiser le fer avec l'homme. Dans la ruelle, personne n'entendit les cris de douleur de Kaiser alors qu'il perdit un morceau de son bras gauche et son oeil droit... Ni même son père à qui il faisait le plus confiance, son paternel qui l'avait, d'après lui abandonné au pire moment possible.

S'étant réveillé dans un lit chaud sous la garde de son amie d'enfance, Evy Mallard, elle s'était occupée de lui quelque jours le temps qu'il retrouve conscience. Sa réhabilitation fût assez longue mais Evy était présente pour Kaiser qui, après quelque jours, pouvait enfin marcher, marcher pour atteindre son nouveau but : rendre la monnaie de sa pièce au père indigne qui avait abandonné son fils au moment ou il avait le plus besoin de lui.

Ayant maudit plusieurs fois son nom et fuit sa maison, ne pouvant pas se montrer dans cet état à sa mère alors qu'elle souffrait doucement d'une maladie et de la chute libre des affaires, après plusieurs événements sans importance il finit dans le camp des sang-mêlés et finit par rejoindre le Bungalow de son père malgré le fait qu'il maudissait son nom et parfois même ses propres demi-frères et soeurs du au fait qu'il détestait à en mourir son propre sang, capable de d'arracher sa chaire pour se vider de son sang ''mauvais''.


V. EQUIPEMENT ET COMPÉTENCES.

• EQUIPEMENT : Kaiser possède une armure complète de cuire noire, entourée de plaques noirs pour assurer sa résistance mais ces plaques sont absentes sur et autours des articulations pour empêcher de le ralentir et limiter sa mobilité. Son casque est attachée au niveau de sa nuque, casque ayant la forme du crâne d'un loup, tel une capuche et peut être détaché à volonté. Il porte deux ceintures à utilitaire : l'un autours de sa taille, contenant des provisions et l'autre autours de son buste, portant dans chaque poches un couteau de lancé en fer car il opte la chasse et la survie pour vivre dans le camp. Son épée  (si on peut appeler ce gros tas de métal brut une épée) est soit dans sa main ou soit à son dos. L'épée en lui même, à cause de son épaisseur, n'est pas tranchante mais la force physique de notre protagoniste comble ce problème. Les gants et bottes de Kaiser sont tout deux en cuir. Son prothèse est fait d'un métal presque indéstructible comme son épée et cache un puissant cannon pouvant tirer une forte déflagration qui serait fatal à bout portant et il peut aussi installer une arbalète automatique sur son faux-bras.
• COMPETENCES : Kaiser est capable de garder son sang froid et son esprit analytique malgré toute les circonstances et est doté d'une conscience qui lui permetterait d'ignorer les problèmes autours de lui pour réfléchir à comment les régler au plus vite. Il est aussi capable de manipuler facilement les gens pour les remonter les un contre les autres ou même de les énerver au point qu'ils l'attaque lui ou quelqu'un d'autre. Concernant ses capacités physiques, il est de loin l'une des personnes les plus imposantes qui soient, du haut de ses deux mètres et ses kilos de muscles, il possède une force, endurance et même une vitesse impressionnante, faisant usage de ceux-ci en combat non seulement grâce à ses origines divines mais aussi grâce à un entraînement continu qui pourrait tuer quiconque ne possédant pas son sang. Il n'a pas reçu d'entraînement à l'arme mais il possède l'expérience d'un bagarreur chevronné ainsi que d'une personne s'étant protégée d'elle même pendant plusieurs années. N'ayant pas aiguisé ses pouvoirs divins, il ne possède que des capacités physiques titanesques et renie tout les autres avantages lui venant de son père. Son endurance est sans pareil, pouvant combattre des jours sans fatiguer et s'effondrer et sa vitesse peut surprendre beaucoup d'adversaires en vue de sa carrure imposante. Sa force quand à lui est plus aiguisée que ses autres atouts et est amplement suppérieure aux autres enfants du dieu de la guerre qui développent aussi les autres pouvoirs qu'ils ont contrairement à Kaiser.
• POUVOIRS : Même si il rejette ses dons divins, il utilise de temps à autre la dolokinésie sur lui même inconsciemment pour continuer à combattre. S'étant plus concentré à développer sa force accrue, il a abandonné l'usage d'un second pouvoir pour posséder beaucoup plus de force et pouvoir utiliser son épée.


 
 
"J'AI UNE TRÈS GROSSE ÉPÉE"



Dernière édition par Viscera le Sam 13 Aoû - 15:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kaiser Viscera / One-Eyed Wolf   Ven 12 Aoû - 13:43

*remplace le theme song du personnage furtivement mdr*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Kaiser Viscera / One-Eyed Wolf   Sam 13 Aoû - 15:17

Mise a jour de l'histoire salut mdr
Revenir en haut Aller en bas

Ant'
avatar
MessageSujet: Re: Kaiser Viscera / One-Eyed Wolf   Ven 19 Aoû - 20:08

Pas mal du tout la présentation, si j'pourrais t'embrasser j'le ferrais!
Bienvenu à PJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kaiser Viscera / One-Eyed Wolf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaiser Viscera / One-Eyed Wolf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]
» Punk Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Colonie des Sang-Mêlé :: PERSONNAGES :: Présentation de votre Demi-Dieu-